Chad: Directives nationales sur l’organisation des services de vaccination dans le contexte de la pandémie à COVID-19 au Tchad

Author
Language
Published
2020
Tags

La maladie à corona- virus (COVID-19) est transmise par des personnes porteuses du virus. La maladie peut se transmettre d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne tousse ou éternue. Ces gouttelettes peuvent se retrouver sur des objets ou des surfaces autour de la personne en question. On peut alors contracter la COVID-19 si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche. Il est également possible de contracter la COVID-19 en inhalant des gouttelettes d’une personne malade qui vient de tousser ou d’éternuer. C’est la raison pour laquelle il est fondamental de respecter une distance sociale d’au moins un mètre entre les personnes en toute circonstance. L’épidémie qui a commencé en Chine au début de l’année 2020, a affecté le monde en mars.le Le 1er cas positif de COVID-19 du Tchad a été déclaré le 19 mars 2020 et au 7 avril 2020, le Tchad a déjà enregistré au total 10 cas positifs dont 9 cas à N’Djamena et 1 cas à Koundoul (Mandelia). Pour faire face à la situation, une série de mesures ont été prises par son Excellence 2 | P a g e Monsieur le Président de la République afin de limiter la propagation de la maladie à travers le pays.